Fabrication de leurres #1

Tout d’abord, il me faut préciser que toute création de nouveau leurre à partir de mes articles doit se faire dans un but d’utilisation personnelle, et non pour la commercialisation. On doit savoir que de copier un leurre existant pour en faire la vente peut mener à des poursuites, et mon but ici n’est que la production artisanale, simplement pour le plaisir.

L’une des toutes premières choses à considérer dans la fabrication d’un leurre est le type de matériau qui sera utilisé. Dans le cas de poissons-nageurs (Rapala, Cotton Cordell, Yo-Zuri etc.) on devra choisir le matériau de base le plus approprié en fonction du type de leurre qu’on veut faire.

Comme vous le savez, je suis un grand amateur de bois, et j’avouerai que ce matériau m’offre toutes les possibilités du monde. Attention toutefois. Si votre but est de faire que l’action de chaque leurre produit soit exactement la même, le bois n’est pas à recommander puisque chaque pièce est unique de par sa densité et son grain, ce qui donnera à chaque leurre une personnalité différente. L’uniformité est plus accessible en passant par les matériaux synthétiques car ceux-ci sont plus contrôlés et controlables.

Si le synthétique vous attire, il existe des résines à deux parts à prise rapide qui contiennent des micro bulles. Vous pouvez débuter votre recherche avec l’Alumilite, et tout un monde s’ouvrira à vous. Ici, vous avez deux approches possibles, soit de mouler une forme de base (ex. Cylindre) et de découper la forme voulue par la suite, ou encore de produire un véritable moule de forme finale. La dernière option est plus longue et laborieuse car elle nécessite la fabrication d’une sculpture de la forme parfaite, d’une boite de moulage étanche, et d’un moule de qualité. Toutefois, une fois tout ce travail complété, vous entrez en mode de production très rapidement.

Si, tout comme moi, vous préférez la personnalité du bois, voire même tentez d’éviter les produits chimiques, voici quelques conseils sur le choix de l’essence à privilégier:

Le peuplier et le basswood, au grain très uniforme, conviennent très bien aux leurres de surface. Ils se façonnent bien et ont une grande flottabilité.

Le cèdre et le pin sont moins uniformes, et il faudra donc sélectionner des pièces sans noeuds autant que possible. Ces deux essences doivent être travaillées avec des outils très bien affûtés sous peine de déchirer. Elles ont toutes deux une excellente flottabilité et résistent bien aux contacts avec l’eau une fois le leurre perforé par un prédateur tel que le brochet ou le maskinongé. On peut s’en servir pour les leurres de surface autant que pour des leurres de plongée. Par contre, le cèdre est si léger qu’il raccourcit les lancers. Il faudra donc trouver une manière de l’allourdir un peu pour compenser.

Le merisier et l’érable sont des bois francs, très durs, qui se travaillent bien et se polissent remarquablement. Sachez toutefois qu’ils ont tendance à fendre une fois la couche de scellant percée. Le soin lors du scellage devra donc en être accru. Leur dureté en fait d’excellents candidats pour les leurres destinés aux carnassiers. Au niveau de la balance dans l’eau–à savoir s’ils flottent bien ou non, ils ont une remontée très lente vers la surface parce qu’ils sont plus denses que les essences nommées ci-haut. Si une balance flottante lente est ce qu’il vous faut, ils sont vos candidats de choix.

Pourquoi réfléchir à la densité et la flottabilité du bois? Sachez qu’une grande flottabilité est synonyme d’une forte oscillation et vibration dans l’eau, ce que les anglophones appellent “kick”. Dans certaines conditions comme un front chaud, où le poisson aime être provoqué, ce genre d’action domine. Par contre, dans des conditions où le poisson préfère moins de provocation, une action moins forte ou plus atténuée comme celle produite par des essences très lourdes sera plus appropriée.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: