Fabrication d’un échiquier, partie 5

Une fois les côtés et les coins assemblés, on peut débuter le montage de la base du boitier de l’échiquier.

Pour se faire, on colle les côtés sur la base, en ayant d’abord pris des mesures précises afin de centrer le tout. Et attention! Il faut s’assurer de bien identifier les côtés et les espaces des tiroirs. Pour obtenir un échiquier qui respecte les standards, il faut absolument que le carreau à l’extrême droite le plus près de chaque joueur soit un carreau blanc. Donc lorsque le cadre n’est pas carré, mais plutôt légèrement rectangulaire, il faut user de stratégie.

Pour cet échiquier, qui est mon deuxième, le cadre est suffisamment large pour servir de glissières à mes tiroirs à l’intérieur du boitier. Autrement, il me faudrait fabriquer ces glissières et les coller sur le fond du cadre inférieur à cette étape-ci.

Ensuite, je passe au support central dont la fonction sera d’empêcher l’affaissement de l’échiquier au fil du temps. Je fabrique ce support avec une retaille, en prenant des mesures et en y faisant des entailles aux coins pour l’ajustement.

Une fois le support central collé, j’ajoute les guides de tiroirs de chaque côté. Ceux-ci n’ont pas à se rendre complètement jusqu’au support central. Tout comme les glissières (ou le cadre de l’échiquier le cas échéant), ils doivent être faits de bois dur à grain serré pour faciliter la glisse.


Pour la prochaine étape, on passera aux tiroirs!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: